Nos soins et services

Centre de Kinésithérapie Sevrin Cédric

Passion, expérience et persévérance à votre service.

Découvrez, dès à présent sous la rubrique soins, un large éventail des pathologies régulièrement prises en charge par notre centre de Kinésithérapie, ainsi que nos services, spécialités et domaines d’action, pour un traitement ou une guérison optimale de chaque patient, quel que soit son âge.

Nos soins Kinés

SOINS POST-OPERATOIRES

Vous avez subi ou vous allez subir une opération, voici la liste exhaustive de nos prises en charge dans ce domaine :
- Chirurgie des doigts, de la main , coudes, épaules, colonne vertébrale, hanches, genoux, chevilles, pieds
- Prothèses de hanche (PTH), prothèses de genoux (PTG), prothèses d’épaules (PTE), prothèse de pouces
- Arthrodèses cervicales, lombaires
- Ablation d’hernies discales
- Canal carpien
- Ostéosynthèses de fractures
- Ablation de matériel chirurgical (vis, plaques, broches, etc...)
- Ligamentoplasties ( ligaments croisés du genou, etc...)
- Neurolyses, ténolyses
- Acromioplasties, sutures de tendons de la coiffe des rotateurs
- Interventions cardiaques (valves, stent, etc...)
- Interventions vasculaires
- Interventions pulmonaires
- Interventions cancers
- etc

TRAUMATOLOGIE CLASSIQUE ET DU SPORT

Blessures, lésions, douleurs liées au quotidien, au travail, lors d’un accident ou de la pratique sportive tels que :
- Tendinites, tendinopathies, tendinoses : épicondylites(tennis elbow), épitrochléites, tendinites de De Quervain, tendinites du sus épineux, du sous épineux, du sous-scapluaire, du biceps, tendinopathies de la coiffe des rotateurs de l’épaule
- Trochantérites, tendinites quadricipitales ou rotuliennes, tendinites d’Achille, fasciites plantaires, épines calcanéennes
- Chondropathies, syndrome rotulien, syndrome fémoro-patellaire, syndrome de l’essuie-glace
- Périostites
- Calcifications, enthésopathies
- Entorses de chevilles, poignets, genoux
- Arrachements osseux, fractures de fatigue, fractures non opérées, ostéochondrite
- Lésions musculaires : élongations, claquages, déchirures
- Maux de dos : lumbagos, lombalgies, dorsalgies
- Cervicalgies, torticolis
- Hernies discales
- Maux de tête, céphalées
- Algoneurodystrophie
- Ruptures des ligaments croisés du genou
- Luxations de l’épaule, du coude, de la rotule
- Pathologies du sport
- Etc

NEUROLOGIE

Troubles et séquelles neurologiques liés à un accident, à une opération ou à l’âge tels que :
- Thromboses
- Scléroses en plaques (SEP), scléroses latérales amyotrophiques (SLA, Maladie de Charcot), syndromes de Guillain barré
- Hémiplégies, paraplégies, tétraplégies
- AIT, AVC, traumas crâniens
- Parésies post-opératoires, de la main, du pied
- Maladies de Parkinson, Alzheimer, démences, démences vasculaires, démences à corps de Lewy, syndromes cérébelleux,
- IMC
- Diplégies
- Chorées de Huntington
- Tumeurs cérébrales
- Sciatiques, cruralgies
- Etc…

PROBLEMES RESPIRATOIRES ET CARDIAQUES

Pathologies et troubles du système respiratoire et cardiaque à tout âge tels que :
- Dyspnées
- Bronchites du nourrisson (bronchiolites), de l’enfant, et de l’adulte, pneumonies, asthme
- Bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) ou restrictives
- Atélectasies, emphysème
- Embolies pulmonaires
- Affaiblissement après un passage en soins intensifs
- Patients oxygénodépendants
- Opérations cardiques, valves, stents, pacemaker
- Etc…

OEDEMES

Gonflement d’un ou plusieurs membres lié à une Insuffisance veineuse ou lymphatique tels que :
- Jambes lourdes, oedèmes veineux
- Lymphoedèmes congénitaux,
- Lymphoedèmes post opératoires, post traumatiques
- Lymphoedèmes des bras après cancer du sein
- Lymphoedèmes des jambes après cancer de l’utérus
- Etc…

DIVERS

Toutes les pathologies tout aussi courantes mais plus difficiles à classer telles que :
- Réeducation à la marche et troubles de l’équilibre pour les personnes de plus de 65 ans
- Fibromyalgie
- Fatique chronique
- Algoneurodystrophie
- Pré & Post natal
- constipation
- Pieds varus équins, pieds bots
- Scolioses, hyperlordoses, hypercyphoses dorsales
- Polyarthrite rhumatoide
- Patients immunodéprimés, chimiothérapie, radiothérapie, cancers
- Etc…

Nos services Kinés

La revalidation ou rééducation

La revalidation ou rééducation représente notre plus grand point d’action.

Elle concerne une vaste partie de notre travail.

L’objectif est de vous aider à améliorer vos capacités fonctionnelles corporelles, retrouver le meilleur contrôle possible d’une partie lésée suite à un accident, un choc physique ou émotionnel,…grâce à une identification des difficultés ainsi que la mise en place par le thérapeute d’un plan de traitement. Ce travail passera inévitablement par une prise de conscience du problème rencontré, par des explications de la zone anatomique touchée, par votre compréhension du traitement proposé.

Cette rééducation va se retrouver par exemple pour les soins post-opératoires : il est indispensable après une intervention de mise en place d’une prothèse de genou, de hanche ou d’épaule par exemple de retrouver toutes les capacités du membre concerné qu’elles soient en terme d’amplitude de mouvement, en contrôle ou en force ou simplement en qualité de la marche.

Nous parlons également de pathologies comme :

  • le mal de dos, pour lequel nous prendrons le temps de vous expliquer l’anatomie du dos ainsi que comment il fonctionne. Il sera certainement nécessaire de mettre en place un ensemble d’exercices d’assouplissements , d’étirements, de renforcement musculaire de la sangle abdominale , d’apprentissage de mouvements protecteurs du rachis au quotidien,…
  • les entorses, pour lesquelles nous aurons entre autre  pour objectif de guider la réparation tissulaire, de renforcer la musculature, de vous remettre au sport, …
  • les tendinites : nous utiliserons la mise en place d’étirements, de renforcement musculaire excentrique selon le protocole de Stanish, la proprioception, les ondes de choc, la cryothérapie,…
  • les paralysies ou parésies pour lesquelles nous pourrons avoir des traitements personnalisés en fonction des difficultés, l’objectif étant de mettre un maximum de choses en place pour la récupération du ou des membres touchés
  • les maux de tête, nous mettrons en place un traitement qui visera à améliorer la mobilité cervicale, décontracturer la musculature cervicale
  • la rééducation post natale, renforcement de la sangle abdominale
  • et bien plus encore…

Afin que cette rééducation soit optimale, en plus de nos connaissances, nous pourrons utiliser   l’ensemble du matériel disponible au centre : tapis de marche ou de course, vélo, BOSU, plateaux de proprioception, ballons, haltères, FLOWIN, etc…

Nous savons aujourd’hui que le résultat final de cette revalidation-rééducation sera en lien direct avec l’implication du patient dans son traitement. Nous y apporterons donc une grande importance dans notre plan de traitement en vous conseillant de réaliser des exercices au domicile entre les séances.

La thérapie par ondes de choc

La thérapie par ondes de choc est une alternative médicale efficace pour le traitement des lésions chroniques qui résistent à la physiothérapie, aux médicaments et aux injections de cortisone.

Les ondes de choc radiales sont également utilisées en médecine du sport.

Lors du sport, de l’activité physique ou des gestes répétitifs au travail, la surcharge de travail et les micro-chocs répétés lèsent les tendons.

Ces lésions peuvent se situer au niveau de l’insertion sur l’os, on parle d’entésopathie ou au sein du corps du tendon, on parle alors de tendinose. Les lésions peuvent entraîner également la rupture comme fréquemment au niveau du tendon d’Achille.

Actuellement les ondes de choc se révèlent être le traitement de choix des pathologies tendineuses. Les dernières données scientifiques montrent que les lésions tendineuses ne sont pas liées à un processus inflammatoire mais à un processus dégénératif avec augmentation de la vascularisation, c’est pour cela que l’on parle de tendinopathie ou tendinose plutôt que de tendinites. La tendinite est un phénomène inflammatoire aigu du tendon tandis que la tendinose est plutôt une altération dégénérative de la structure du tendon liée aux gestes répétitifs du quotidien, du travail ou de la pratique sportive.

Les effets des ondes de choc ?

Le traitement par ondes de choc va apporter :

–  une libération par l’organisme d’endorphines, et substances inhibitrices de la douleur.
–  une inhibition des stimuli neurologiques au niveau de la moelle épinière (théorie du Gate Control).

Le traitement peut être douloureux car nous traitons les zones douloureuses…

A long terme, on observe une action défibrosante des tissus, et une hypervascularisation à l’origine d’une augmentation du métabolisme local favorisant une meilleure cicatrisation.

Ce sont ces effets à long terme qui sont recherchés et dont l’obtention nécessite plusieurs semaines (4 à 6 semaines en moyenne).

Les principales indications :

Tendinite de De Quervain, épicondylite, épitrochléite, tendinopathies de la coiffe des rotateurs(tendons de l’épaule), trochantérite, tendinite rotulienne ou quadricipitale, périostite, tendinite d’achille, fasciite plantaire, épine calcanéenne, enthésopathies diverses…

En quoi consiste le traitement ?

Nous utilisons un appareil permettant de délivrer de 1500 à 3000 coups à une fréquence de 10 à 20 hertz. Les pressions d’application peuvent également être réglées (1- 4Bars). La durée d’une séance dure entre 5 à 10 minutes.

Déroulement d’une séance type :

– nous localisons par la palpation de la zone à traiter
– nous appliquons éventuellement un gel de contact
– nous délivrons de 2000 à 3000 impulsions allant généralement de 1,5 à 4 Bars selon la zone   à traiter et la sensibilité du patient
– Pas besoin d’anesthésie.

Généralement, 4 à 6 séances à intervalle d’une semaine sont réalisées ( 1 application d’ondes de choc/semaine accompagné d’une deuxième séance sur la semaine de traitement moins agressif par d’autres techniques)

Quels sont les risques et les complications possibles ?

Les effets secondaires sont peu nombreux, il s’agit le plus souvent de rougeur locale, et de douleurs passagères.

Le traitement est contre-indiqué en cas de troubles de la coagulation, de processus néoplasique, d’infection, de grossesse. Les ondes de choc ne doivent pas être délivrées sur les zones de croissance osseuse (cartilages de conjugaison) ou d’ostéosynthèse. Les fractures de stress ne sont pas une bonne indication.

Quels sont les résultats ?

Le traitement par ondes de choc offre une excellente thérapeutique non invasive pour traiter des pathologies chroniques affectant les tissus. On obtient rapidement une indolence et une amélioration de la qualité de vie, tout en conservant une activité physique modérée en dessous du seuil douloureux.

Les résultats constatés au centre et dans les différentes études sont bons avec obtention de la reprise sportive au niveau antérieur sans douleur dans 70 à 80 % des cas en fonction de la localisation de la lésion traitée.

Ce traitement est une alternative intéressante à la chirurgie et aux infiltrations de corticoides pour le traitement des tendinopathies de nos sportifs.

La Kinésithérapie respiratoire

La kinésithérapie respiratoire consiste à l’aide de manœuvres spécifiques à travailler la capacité pulmonaire ainsi qu’à désencombrer les bronches du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte.

Elle est indiquée dans la bronchite de l’adulte et de l’enfant, la bronchiolite du nourrisson, la pneumonie, le pneumothorax, le volet thoracique, l’asthme, la broncho pneumopathie chronique obstructive(BPCO) ou restrictive, la dyspnée, la mucovicidose, en revalidation cardio-pulmonaire, etc…

Le drainage lymphatique manuel

Technique de massage spécifique pour traiter les oedèmes liés à une insuffisance lymphatique appelés lymphoedèmes.

Le lymphœdème est un gonflement d’une partie plus ou moins importante du corps à la suite d’une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus conjonctifs.

Cette technique de massage est utilisée pour un lymphœdème congénital ou un lymphoedème lié à une dégradation du système lymphatique, c’est-à-dire lorsqu’un système lymphatique est endommagé à la suite d’une chirurgie, chimiothérapie, exérèse tumorale, cancer du sein, etc…

Le lymphoedème ne doit pas être confondu avec un œdème résultant d’une insuffisance veineuse.

Nous utilisons le drainage lymphatique selon la méthode Leduc qui est un massage très lent et doux destiné à relancer la circulation de la lymphe, liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques et qui draine les toxines et les débris cellulaires.

Le taping et le Kinésiotaping

Le taping, tape ou strapping est une méthode de contention souple ou rigide permettant de limiter certains mouvements d’une articulation et de protéger un ligament lésé. Un tape de cheville peut être fait après un traumatisme d’entorse de cheville par exemple afin de protéger le ligament lésé et de permettre la marche voire l’activité sportive en toute sécurité. Les avantages de la poursuite des activités étant de réduire l’œdème et d’éviter la fonte musculaire. La reprise des activités sportives ou non sera facilitée voire accélérée.

La technique du kinésiotaping permet une liberté de mouvement et fonctionne comme une pompe en stimulant la circulation lymphatique. En effet celui-ci va augmenter l’espace interstitiel en soulevant la peau, en créant des circonvolutions à la surface de celle-ci. Le résultat est une diminution de la pression et de l’irritation des mécano-récepteurs sous cutanés. Le kinésiotaping  agit 24h/24h pendant 5 à 7 jours et s’adresse à tout le monde, adultes, enfants, nourrissons, femmes enceintes, sportifs ou non. IL n’y a aucun produit miracle sur le tissu, juste de la colle pour qu’il adhère à la peau.

Le kinésiotape peut agir sur un muscle, un tendon, un ligament, une articulation, etc. Il existe différentes techniques pour divers effets.

On peut par exemple l’utiliser pour :

  • draîner un œdème ou un hématome
  • décontracturer un muscle
  • stimuler un muscle
  • soutenir un tendon
  • soutenir une articulation pour protéger le système ligamentaire
  • atténuer un point douloureux

La Cryothérapie gazeuse

Utilisée sur les terrains de sports comme le Football, la cryothérapie gazeuse locale (à ne pas confondre avec une cabine de cryothérapie) consiste en l’application locale d’un jet de microcristaux de CO2 à -78°C ce qui entraine un choc thermique. On parle de NeuroCryoStimulation.

Cette technique a pour objectif de réguler l’homéostasie locale par action mécanique et enzymatique. Elle agit donc sur les enzymes, le système vasculaire et lymphatique et stimule les récepteurs cutanés en soulageant immédiatement la douleur, stoppant la crise inflammatoire, drainant les hématomes et en déclenchant une relaxation musculaire locale.

Cette technique est particulièrement efficace en traumatologie, rhumatologie ou en post-opératoire.

  • Tendinites
  • Lésions musculaires, ligamentaires, tendineuses
  • Inflammation en post-opératoire

Contactez-nous via notre formulaire afin d’obtenir un rendez-vous dans les meilleurs délais !